Actionnaire à 100% du Groupe LaSer depuis Juillet 2014, BNP Paribas Personal Finance annonce aujourd’hui la fusion juridique des deux groupes

Ce rapprochement permet à BNP Paribas Personal Finance de conforter sa place de leader européen du crédit à la consommation.

En France, la réorganisation des activités s’opèrera sur la période 2015-2017, sans Plan de Sauvegarde de l’Emploi.

Le projet de rapprochement finalisé a reçu l’avis des instances du personnel des deux entreprises en juin et l’aval de la Banque Centrale Européenne le 28 août.

Conforter le positionnement de leader européen du crédit à la consommation.

Le rapprochement des sociétés met à profit les complémentarités des deux groupes en termes géographiques, de business model et de savoir-faire.

  • Au Royaume-Uni et en Scandinavie, pays dans lesquels BNP Paribas Personal Finance n’était pas présent sur le métier de crédit à la consommation, le développement des activités des filiales LaSer s’appuiera sur les grands accords de distribution mondiaux de BNP Paribas Personal Finance et la diversification des produits et canaux de distribution (automobile, crédit amortissable, etc.). Ces pays seront gérés au sein d’une nouvelle région, rejoignant ainsi l’organisation internationale de BNP Paribas Personal Finance et l’ambition est d’accroître les encours de l’ordre d’un milliard d’euros en 3 ans.
  • En Pologne, à la demande des autorités locales, les activités de Laser (Sygma Banque) ont été filialisées pour pouvoir à terme être intégrées dans le périmètre de BGZ-BNP Paribas. L’alliance du savoir-faire de Sygma Banque dans le domaine de la distribution, de BNP Paribas Personal Finance dans le financement automobile et du potentiel qu’offre la base de clientèle de BGZ BNP Paribas permettra  l’émergence d’un acteur national significatif pouvant viser 7% de part de marché.
  • En France, pays amiral pour les deux groupes, les sociétés financières sont fusionnées. Le rapprochement bénéficiera de la complémentarité des offres et canaux de distribution existants sur chacun des marchés directs ou intermédiés (distribution, e-commerce, automobile, courtage,..). Les produits et services d’amélioration de la connaissance client et de fidélité seront intégrés. La mise en commun des savoir-faire devrait permettre d’accroître la part de marché de l’ordre de 1% par an sur les trois prochaines années.
    Les produits financiers seront distribués sous les marques commerciales Cetelem mais également Cofinoga, qui demeure la marque de référence dans l’univers des grands magasins du groupe Galeries Lafayette et Sygma dans le monde du courtage. Dans un secteur en profonde mutation, ce projet vise à retrouver une croissance profitable et durable.

« Le projet s’inscrit dans la volonté de BNP Paribas de positionner le métier de spécialiste du crédit à la consommation parmi les moteurs de croissance du Groupe. Le nouveau périmètre de BNP Paribas Personal Finance, en termes de positionnement géographique et d’expertise, a les atouts pour relever ce défi. » déclare Alain van Groenendael, Président de BNP Paribas Personal Finance

« La nouvelle structure de BNP Paribas Personal Finance va nous permettre de proposer une offre renforcée équilibrée autour de nos piliers historiques pour accompagner les projets des ménages et répondre aux besoins spécifiques des entreprises partenaires. Il était important de travailler rapidement à l’intégration des activités et des expertises. Cela devait nous permettre d’apporter des réponses à l’ensemble de nos collaborateurs mais également de construire la trajectoire du nouvel ensemble dans un secteur contraint et très concurrentiel. Nous sommes confiants dans notre capacité à mener ce rapprochement selon les engagements que nous avons pris, avec l’aide des équipes qui sont mobilisées pour développer ce chantier d’envergure en profitant du savoir-faire de BNP Paribas en la matière. C’est un projet porteur de croissance et d’amélioration de notre efficacité.» déclare Laurent David, Directeur Général de BNP Paribas Personal Finance.

En France, la réorganisation des activités se déploiera sur la période 2015-2017, sans Plan de Sauvegarde de l’Emploi.
Le nouveau BNP Paribas Personal Finance au lendemain de la fusion s’appuiera sur une organisation unifiée, gage davantage d’efficacité au service des clients. Les sites de Levallois-Perret et de Mérignac sont confortés dans la durée. L’ensemble des systèmes et processus sera rapproché. L’évolution des effectifs sera gérée entièrement au travers des départs naturels et des mobilités ouvertes au sein du groupe BNP Paribas. Il sera ainsi possible, d’ici la fin 2017, d’opérer une réduction des effectifs (de l’ordre de 10%) sans départs contraints. C’est un engagement que la direction avait pris auprès des représentants du personnel dès le lendemain de l’acquisition en juillet 2014.
Jean-Marie Bellafiore, récemment nommé Administrateur Directeur Général Délégué, prendra la responsabilité directe des opérations en France en lieu et place de Laurent David promu Directeur Général du groupe BNP Paribas Personal Finance.

« Le dispositif qui se met en place pour soutenir la transformation de l’organisation et l’accompagnement des collaborateurs est sans précédent. Sa définition et sa mise en œuvre ont mobilisé les forces de l’ensemble des parties prenantes, du métier aux instances représentatives du personnel. Se donner trois ans pour converger vers cette cible organisationnelle, c’est respecter les principes du Groupe BNP Paribas et de BNP Paribas Personal Finance et engager notre responsabilité envers les collaborateurs ainsi qu’envers les clients, particuliers ou partenaires. Le  premier semestre 2015 marque une accélération de la croissance de la production de crédit à la consommation en France de 4,2% selon l’ASF. Notre challenge est de confirmer cette dynamique et de positionner BNP Paribas Personal Finance France comme une référence pour nos clients et nos partenaires en continuant de contribuer au financement de l’économie.» déclare Jean-Marie Bellafiore, Administrateur Directeur Général Délégué et Directeur Général France de BNP Paribas Personal Finance.

Le projet de rapprochement finalisé a reçu l’avis des instances du personnel des entreprises concernées en juin et l’aval de la Banque Centrale Européenne le 28 août.
Ce projet a été conçu avec une forte adhésion et un très fort engagement des deux entreprises. Il a fait l’objet de discussions approfondies avec les organisations syndicales et les instances représentatives du personnel des deux groupes qui se sont achevées dans les derniers jours de juin 2015. L’aval de la BCE a été reçu le 28 août dernier.

Télécharger le communiqué de presse du 1er septembre 2015